En fonderie, t'as tout compris !

La fonderie recrute ! VRAI

Pour répondre aux nouveaux enjeux liés à la compétitivité, à l’innovation ou tout simplement pour remplacer les nombreux départs en retraite, le secteur de la fonderie recrute et va recruter des niveaux de compétences de plus en plus élevés.
A l’instar de l’industrie, la fonderie devient aujourd’hui hautement technologique.

La fonderie, ça paye mieux ! VRAI

Du niveau de compétences requis aujourd’hui découle une échelle des salaires. Les niveaux de rémunération en fonderie comme dans l’industrie, plus globalement, s’avèrent au minimum équivalent et le plus souvent supérieur à la moyenne des autres secteurs.
De plus, les perspectives d’évolution liées notamment à la qualité de la formation professionnelle du secteur sont évidentes.

La fonderie, ça délocalise ! FAUX

Les savoir-faire des entreprises de fonderie sont reconnus dans le monde entier. Leurs compétences spécifiques et leur grande capacité d’innovation leur offrent un avantage compétitif dans une économie de plus en plus mondialisée.
Contrairement à des bâtiments et des équipements, les compétences ne peuvent pas être délocalisées. Les entreprises de fonderie n’ont donc aucun intérêt à délocaliser leur production mais plutôt à l’exporter (un tiers de leur production est destiné à l’étranger).


La fonderie, c’est pour tout le monde ! VRAI

En France, plus de 30 000 hommes et femmes de toutes qualifications et de tous âges travaillent ensemble au succès de la fonderie.    
Ainsi, tout le monde peut y trouver sa place et la diversité professionnelle, sociale et culturelle en est la première richesse.
La mixité professionnelle s’est, depuis ces dernières années, très largement développée au sein des entreprises industrielles.
Par exemple, le nombre de femmes cadres et ingénieurs a plus que triplé en 20 ans.

La fonderie, ça pollue ! FAUX

Les entreprises de fonderie ont placé au cœur de leurs préoccupations le respect de l’environnement.
Ainsi, la lutte contre la pollution de l’air et de l’eau, la limitation des nuisances et la gestion des déchets sont pour elles des priorités, en témoigne la présence d’un responsable Sécurité, Qualité, Environnement au sein de la plupart d’entre elles. Son rôle est notamment de mener une démarche d’amélioration préventive et corrective des impacts environnementaux.
Comme toutes les entreprises, les fonderies respectent les exigences réglementaires en matière de respect de l’environnement.
Plus globalement, ces entreprises s’inscrivent dans une démarche de développement durable. Par ailleurs, de par leur activité, les fonderies participent activement au recyclage des déchets en réutilisant les métaux pour leur production.

La fonderie, c’est pénible et dangereux ! FAUX

Tout comme ses savoir-faire et ses technologies, les conditions de travail ont évolué au sein des entreprises de fonderie. Celles-ci disposent de responsables Hygiène/Sécurité dont la mission est de veiller au respect des obligations réglementaires et d’améliorer l’environnement professionnel des collaborateurs.
Ainsi, la sécurité est renforcée à tous les niveaux, une grande attention est portée sur l’ergonomie des postes de travail, les tâches répétitives sont automatisées pour diminuer la pénibilité.